Quelques pages arrachées

Serge BARTHÉLY

Commander

Tel un puzzle reconstitué...

Ces Quelques pages arrachées, rédigées dans un désordre apparent, sont autant de reflets du parcours atypique d’un autodidacte pris dans le tourbillon de la vie culturelle française d’après-guerre. Peu de temps avant sa retraite, suite à un grave accident de la route, l’auteur est plongé dans le coma, puis refait surface. Après ce trauma et des difficultés pour retrouver l’usage du langage et des mots, le voilà qui s’accroche à une double bouée : noircir des pages d’écriture afin de regagner ses repères, notant au passage que « dans le tiroir qui nous sert de mémoire, ne sont pas entassés seulement les actes marquants, bons et mauvais qui ont jalonné les jours passés. Pourquoi des insignifiances y ont-elles pris place, elles aussi ? » 

Subsiste aussi cette autre bouée, celle de la discipline du yoga et du professeur passionné et précieux qu’il continue d’être. 

L’évocation du passé n’est ici jamais nostalgique, avant tout vouée à la franchise et l’honnêteté. Rassemblées laborieusement, ces mêmes pages arrachées deviennent un livre qui, sans prétention, nous sert une leçon de vie et d’humilité, évoquant ce qu’a écrit Jean-Jacques Rousseau dans l’introduction de ses Confessions : « [...] Je veux montrer à mes semblables un homme dans toute la vérité de la nature [...] et puis qu’un seul te dise, s’il l’ose : je fus meilleur que cet homme-là. »

L’AUTEUR 

Serge Barthély
Serge Barthély

Sa vie et sa carrière sont une longue suite d’étapes, entre l’interprète, le danseur étoile, le chorégraphe maître de ballet. Des étapes qui l’auront mené de Bordeaux à Mulhouse, Lille, Rennes, Avignon, Lyon, Metz, puis de nouveau à Mulhouse, sa ville d’adoption. 

En 1970, la profession lui marque sa reconnaissance,  lui décernant le prix du Meilleur chorégraphe international. 

Il nous « livre » ses émois de petit télégraphiste pédalant frénétiquement dans les rues de Bordeaux, sa passion étonnante pour la danse, son amour sans retour pour sa mère, mais également ses découvertes de travail, expériences sentimentales et déceptions familiales. Et il évoque toutes ces rencontres si lumineuses ; de Joséphine Baker, Michel Duchaussoy, Nicole Croisille ou encore de Ludmila Tcherina (Les Amants de Teruel), rencontres au firmament desquelles figure une danseuse étoile hors normes, « la grande, la belle, l’inoubliable Annie Fiedler. »


via Paypal

ISBN 978-2-9534496-7-9

Livre broché Format 14 x 21 cm 240 pages

Dépôt légal 1re édit. : mai 2012

PVP 18,50 euros

Commander
via bon de commande à télécharger